Législatives 2007 : le ressac PS contourne Marseille

Christophe Masse (PS) perd la 8è circonscription de Marseille détenue pas sa famille depuis 70 ans Sources : http://christophemasse.fr

La France est un drôle de pays : il aime les happenings politiques, les retournements de situation, choisit son élu comme on s’habille tous les matins, en changeant de couleurs, de styles. Versatilité ? Non, sagesse, plutôt !

Comme de la préparation d’une soirée que l’on voudrait douce et que l’on mitonne, un peu de jazz, un peu de classique, quelques standards… Le pire, pour la gauche, serait de ne rien avoir compris au film.

Bien entendu, la France n’est pas devenue socialiste dimanche soir. Jusqu’à preuve du contraire, la gauche a perdu. Mais les Français ont juste adressé un message à Nicolas Sarkozy : attention à ne pas dévier du pacte de confiance scellé entre nous. La réforme, oui, mais pas avec un bulldozer.

Pour éviter que le Président ne concentre tous les pouvoirs, les Français lui ont donc adjoint une opposition suffisamment soudée pour doucher l’euphorie ambiante, incarnée ces derniers jours par un François Fillon carnassier (quelle erreur de communication !).

Le ressac rose n’a pas touché les côtes marseillaises. L’UMP commence d’ailleurs à prendre la bonne habitude de limiter les dégâts même lorsque la vague prend des reflets roses. Pis encore, la gauche perd une circonscription, la 8è, détenue pourtant par un député sortant.

Il faut donc que la gauche marseillaise s’interroge : pourquoi Marseille n’est ni Paris, ni Lyon ? Pourquoi ne parvient-elle pas à capitaliser des déplacements de voix massifs ?

De la qualité de la refondation politique annoncée par Jean-Noël Guérini dépendra l’élucidation de ce petit mystère politique : à Marseille, dont la sociologie est en pleine mutation, les nouveaux bobos ne votent pas à gauche. Pourquoi ?

Que celui qui connaît la réponse réclame une invitation au Parti socialiste. Les fenêtres sont, dit-on, ouvertes à toutes les rénovations possibles. Il est donc nécessaire d’y entrer pour faire évoluer ce parti de l’intérieur.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Général, Législatives 2007, Politique

Une réponse à “Législatives 2007 : le ressac PS contourne Marseille

  1. A chateau Gombert, une page politique se tourne, une dynstie s’arrête, la famille Masse elu de pére en fils, le petit fils a perdu cette fois ci de quelques voix.
    Il a perdu c’est un signe, en politique comme dans la vie, on ne peut suivre indéfiniment le sillon tracé par sa famille.
    Une défaite n’est pas une débacle, mais un moment de vérité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s