Marseille-Provence 2013 : la culture, une histoire de « transports »

A l’heure où Marseille fête sa nomination comme capitale de la culture en 2013, la 7ème édition de la semaine européenne de la mobilité (16-22 septembre) est passée presque inaperçue. Cette manifestation organisée par le Ministère de l’écologie conjointement avec les autres pays d’Europe s’inscrit dans la dynamique du Grenelle de l’environnement avec, au cœur de ses priorités, le développement des transports urbains. C’est donc sur le thème « Donner de l’air à nos villes » qu’ont planché les 600 partenaires associés à ce projet.

Marseille planche aussi. On la dit asphyxiée et malgré l’inauguration récente du nouveau tramway, le retard y est flagrant. Alors comment répondre aux attentes des usagers et préparer l’arrivée des millions de visiteurs annoncés pour 2013 ?

Développer le transport maritime
L’afflux de touristes pour ce grand événement est une chance qui se prépare. Les plus optimistes parle d’un coefficient de 6 pour chaque euro investi conformément à l’expérience lilloise. Le moment est donc venu de conduire une politique volontariste d’investissement dans les transports en intégrant les thématiques écologistes.

Et les moyens, autres que financiers, y sont. La façade maritime longue de 54 km dont dispose Marseille offre, par exemple, de multiples possibilités en termes de transports urbains. Hier, le candidat Guérini aux municipales parlait de navettes maritimes. Aujourd’hui, c’est Christian Pellicani, président de Citoyens 13 qui relance le débat avec des « batobus ». La mise en œuvre de ce réseau public de transport maritime n’attend plus qu’une réelle volonté politique pour voir le jour dans notre cité. Effet garanti sur les pèlerins de la culture mais aussi pour la population marseillaise qui a toujours montré son attachement à la mer et à son pittoresque ferry boat.

Quadriller le territoire
Plus encore, cette victoire est aussi celle des Bouches-du-Rhône. Marseille n’a en effet pas concouru seule, elle a su exploiter toutes les synergies d’un territoire riche en diversité. De la vivacité de l’offre culturelle aixoise ou arlésienne aux paysages camarguais, il n’y a pas qu’un pas. Pour faciliter l’accès à toutes les richesses patrimoniales et culturelle du département, se pose la douloureuse question de la mobilité des personnes en Provence. La création d’un syndicat mixte des transports est donc toujours d’actualité. Renforcer les réseaux existants, désenclaver les petites communes, harmoniser les politiques mises en œuvre par le biais de l’intercommunalité, autant de pistes qu’il reste aujourd’hui à explorer.

Et la grande inconnue de ce dispositif demeure le tracé de la future LGV (ligne à grande vitesse) reliant Paris à Nice. Le label « capitale européenne de la culture » pour Marseille-Provence 2013 changera-t-il la donne ? Peut-on désormais se passer de ce moyen supplémentaire de transport ? Nous avons connu l’impact du TGV à Marseille. La ville s’est ouverte à la France, mais demain, c’est l’Europe qu’il faudra recevoir. A l’aube de ce grand événement, la LGV pourra-t-elle éviter Marseille ?

Marseille se réveille le cœur en liesse et, sans vouloir gâcher la fête, la récurrente problématique des transports ressort comme l’un des éléments les plus important à solutionner. Utiliser sa voiture n’est plus un geste si anodin que cela. Une prise de conscience générale s’impose dans une ville où les transports en commun font figure de parents pauvres.

Marseille est aussi la capitale de l’ironie, elle qui vient de classer deux stations service marseillaises comme monument historique. Clin d’œil de ces dernières journées européennes du Patrimoine, sans doute.

Aujourd’hui, pourtant, tous les grands rassemblements doivent pouvoir répondre à des contraintes environnementales drastiques. Marseille, dans ce domaine, a un nouveau défi à relever. Culture et transports, même combat, donc. Du pain sur la planche en somme…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture, Environnement, Général, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Transports

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s