Marseille : Bruno Gilles bétonne-t-il le 4e arrondissement ?

bruno-gilles-renaud-muselierSi vous posez cette question au sénateur-maire UMP du 3e secteur de Marseille, il vous répondra, de son air bonhomme, presque la main sur le cœur : « Allons, je suis né aux Chutes-Lavie, j’allais quand j’étais petit au parc Longchamp, j’y emmène mes enfants le dimanche. Allons. »

Si l’homme est sympathique, dynamique, il n’en reste pas moins qu’il défend deux projets de parkings dans le 4e arrondissement qui font jaser. Qui affolent même les riverains.

Le premier, d’abord, à Vallier, a débuté cette semaine. Un parking en silos de trois étages, évidemment moins cher en coût de construction qu’un parking souterrain mais esthétiquement comparable à une verrue digne des pires chantiers des années 60. Ce parking fait disparaître le terrain de basket très apprécié des jeunes. Des jeunes qui, pour accéder à ces rares terrains de sport en centre-ville, devaient jusqu’à présent escalader les grilles. Car à Marseille, faire du sport en centre-ville relève du parcours du combattant.

Deuxième exemple, le parking Longchamp, qui voit une opposition grandissante devenir de plus en plus bruyante et déterminée. Le 6 août 2008, la Ville a accordé à une société privée l’autorisation de construire un parking géant de plus de 500 places dans le site classé du jardin Longchamp. Là où Bruno Gilles jouait quand il était minot.

Si ce projet se réalise, c’est presque un quart du jardin couvert d’arbres centenaires en parfaite santé qui va disparaître et être remplacé par une dalle et des plantes en pot. « Usagers et riverains respireront le bon air des bouches d’aération en surface. » Une manifestation aura lieu le 14 février, pour dénoncer ce que SOS Longchamp, l’association créée pour contrer le projet, qualifie « de massacre. »

Lors de l’inauguration du parking de la gare de la Blancarde en janvier 2008, celui-là incontesté, Bruno Gilles affirmait : « Jean-Claude Gaudin, Renaud Muselier et moi même travaillons au désengorgement automobile et à la diminution des difficultés de stationnement dans notre secteur. » Tout le monde alors applaudissait dans un quartier transformé par l’arrivée des deux lignes de tramway mais asphyxié par le nombre de voitures stationnées en surface.

Un an après, le magnifique parking de la Blancarde est loin de faire le plein. Il faut dire que dans le quartier, les riverains préfèrent scier les potelets et se garer sur les trottoirs.

Nous sommes là face à une schizophrénie du maire de secteur : une trop grande tolérance en surface qui autorise tout le monde à utiliser l’espace public comme il l’entend, face au bétonnage de lieux nécessaires pour que les habitants du 4e touche du doigt une certaine qualité de vie. On ne peut effectivement pas faire plaisir aux sociétés de parking et aux simples riverains.

Publicités

8 Commentaires

Classé dans Environnement, Général, Ils ont dit, Législatives 2007, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion, Transports

8 réponses à “Marseille : Bruno Gilles bétonne-t-il le 4e arrondissement ?

  1. Je vous ais part de mon petit déménagement… pas trop dans le sujet de l’article… mais je serai pardonnée pour une fois

    http://www.crau-et-camargue.fr/

  2. ERICK BOTELLA

    CES 2 INDIVIDUS N’ONT PAS INVENTE L’EAU CHAUDE GILLES ET MUSELIER ILS PENSENT QU’AUX FRICS ET SE FOUTENT DES MARSEILLAIS ET DES ARBRES QU-oN DEVRAIT PLANTER EN PLUS GRANDS NOMBRES POUR CONTRECARRER LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE

  3. Titi

    Pourrait-on avoir plus de précisions sur ce fameux parking à Vallier? J’ose imaginer que cela n’est pas vrai? SVP, dites moi qu’il en n’est rien.

    Concernant celui de Longchamp, il faut rester mobiliser, et ne rien lacher.

    Citoyens, résistons!

  4. PETITION CONTRE LE PROJET DE PARKING AU PARC LONGCHAMP

    Une pétition est actuellement en cours pour tenter de sauver une partie du parc longchamp actuellement menacé par un projet de parking .

    La pétition en ligne se trouve ici :
    http://www.parc-longchamp.org/signez-la-petition/

  5. Il faut préserver à tout prix le Parc Longchamp et l’ex jardin zoologique un poumon vert en plein centre de Marseille. Conserver, améliorer le jardin et le parc seraient un plus et un atout pour Marseille. Il y a d’autres lieues pour faire des parkings à proximité du métro ou du tramway et accouplé les tarifs des deux ensemble.
    Protégeons nos parcs et nos espaces.

  6. jean-philippe

    pour votre information,

    Parking longchamp ce que vous devez savoir :
    – Ce projet répond à la problèmatique du stationnement cinq avenue, chartreux longchamp
    – Ce projet a été approuve le 1″ juillet 2006 par la Communauté urbaine de Marseille à l’UNANIMITE
    – A la demande des riverains ,des comités d’intérêts de quartier, et du Maire de secteur des modifications pour une meilleure insertion dans le site ont été acceptées par la société en charge de la réalisation et de l’exploitation du parking ; Parmi ces modifications : déplacement des bouches d’aération, entrée et sortie des véhicules sur le boulevard Cassini face à un mur, respect le plus fidèle de la hauteur du mur d’enceinte et reconstruction à l’identique.

    Toutes les questions que vous vous posez :

    1°LE PARKING NE VA-T’IL PAS ETRE REALISE SUR UN ESPACE CLASSE BOISE : La ville de Marseille a fait classer en 1999 le PALAIS Longchamp à l’inventaire des Monuments Historiques. Ce classement permet d’ailleurs à la Ville de
    Marseille d’engager des grands travaux de restauration actuellement en cours. Dans le même
    temps, dans le cadre de la révision du Plan d’Occupation des Sols en 2000, la ville a étendu
    l’Espace Boisé Classé à la totalité des espaces verts du jardin qui n’étaient pas protégés, en isolant un périmètre permettant la réalisation d’un équipement public.

    2° POURQUOI SACRIFIER LA VEGETATION ?
    La végétation présente sur l’emprise du futur ouvrage est souvent VIEILLISSANTE ET MALADE. En effet, la pelouse est soumise à une surfréquentation qui entraîne le tassement du sol et la disparition des graminées. Les arbustes sont en fin de vie et présentent une raréfaction des espèces végétales. Le patrimoine arboré est, quant à lui, en phase de vieillissement important. De nombreux arbres susceptibles d’être atteints par le parasite du chancre coloré ont été inventoriés et PLUSIEURS PLATANES DEJA ABATTUS ( en dehors de l’espace prévu du parking ).

    3° QU’EST-IL PREVU POUR REAMENAGER LE SITE APRES LES TRAVAUX ? Y AURAT-IL ENCORE DU VERT?
    La construction du parking intègrera une couverture végétale de 2 mètres minimum pour le
    réaménagement de la partie du Parc Longchamp impactée par les travaux.
    Ce plan paysagé est à la charge de la Direction des Parcs et Jardins de la Ville de Marseille. Il se
    base sur la reconstitution des espaces modifiés et l’intégration du nouvel équipement dans le
    contexte général du Jardin Longchamp. Ainsi, LES FRANGES ARBOREES SERONT RECONSTITUEES, LA PELOUSE CENTRALE SERA RETABLIES, DES BOISEMENTS DE RESTAURATION EFFECTUES AVEC DES PLATATIONS D’ARBRES ET LA REALISATION DE MASSIFS D’ARBUSTES. Les allées piétonnes seront embellies et les axes de vue mis en valeur.

    4° PENDANT LES TRAVAUX LE PARC SERA-T’IL OUVERT AU PUBLIC ?
    Les opposants au projet ont exagéré l’emprise du chantier pour mobiliser la population à leur
    cause. Ils annoncent qu’un quart du parc sera impacté. Cette information est totalement erronée.
    Sur une superficie totale de près de 100 000 m2, l’emprise du parking représente 3 500 m2. Ainsi seule la partie du parc impactée par le chantier sera fermée et sécurisée.Je
    Le chantier sera complètement fermé, il sera surveillé et les rotations des grues
    n’affecteront que le périmètre concerné par les travaux.
    5° DES ARBRES CENTENAIRES SERONT ABATTUS ? CE PROJET VAUT-IL LA PEINE ?
    Bien évidemment il est toujours regrettable de sacrifier de tels « monuments ». Toutefois il convient de rappeler que l’arbre est un organisme
    vivant, qui à ce titre a une durée de vie limitée. Si tous les arbres et notamment les platanes ne
    sont fort heureusement pas tous malades, il faut savoir que ces arbres centenaires, du fait de
    leur grand âge, sont appelés tôt ou tard à disparaître.

    6° POURQUOI NE PAS AVOIR CHOISI UN AUTRE LIEU ?
    Cet emplacement répond aux contraintes d’un tel chantier. Un autre site se trouvant après la bouche de métro, en allant vers les 5 Avenues avait été montré l’impossibilité technique de creuser à un tel endroit. Cette parcelle se trouvant à
    proximité du métro, du tramway et des commerces est la seule disponible compte tenu de
    la pression urbaine dans ce quartier.

    7° Y A T’IL EU CONCERTATION ?
    Un débat a eu lieu à la Communauté Urbaine, puis en Conseil d’Arrondissements au mois
    de juin 2006. De plus, des réunions avec les 4 CIQ concernés et les associations de
    commerçants ont permis de nourrir le dialogue autour de ce projet. Ces derniers étaient
    tous favorables à la réalisation de ce parking.

    Y a-t-il eu concertation ?
    Un débat a eu lieu à la Communauté Urbaine, puis en Conseil d’Arrondissements au mois
    de juin 2006. De plus, des réunions avec les 4 CIQ concernés et les associations de
    commerçants ont permis de nourrir le dialogue autour de ce projet. Ces derniers étaient
    tous favorables à la réalisation de ce parking.

  7. le guer

    le 28 décembre 2009, ou en est on de ce projet de parking aux dépens du parc longchamps; merci pour votre réponse.

  8. jean philippe

    ce dossier est maintenant géré par la communauté urbaine.
    Monsieur CASELLI a annoncé qu’il serait construit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s