Archives de Catégorie: En bref

Guérini renoue avec le Palais des congrès du parc Chanot jeudi à 18h00 pour l’emporter aux municipales de Marseille

guerini.jpgJean-Noël Guérini, candidat de gauche aux municipales de Marseille, au coude à coude avec le maire sortant, Jean-Claude Gaudin, au sortir du premier tour, a décidé de choisir le Palais des congrès du parc Chanot pour son dernier grand rendez-vous de campagne, jeudi prochain à 18h00.

Cet événement aura donc lieu le lendemain du débat à l’américaine qui l’opposera à son adversaire UMP, mercredi 12 mars de 18h30 à 20h00 sur les ondes d’Europe 1 (104.8 FM) et sur La Chaîne Marseille (LCM).

Le candidat de gauche, dont les listes viennent tout juste de fusionner avec celles du MoDem de jean-Luc Bennahmias, s’était vu interdire par la mairie de tenir meeting Cours Estienne d’Orves avant le 1er tour. Il avait donc opté pour un meeting itinérant très novateur.

Cette fois-çi, il choisit une formule plus traditionnelle qu’il avait déjà utilisée avec succès en milieu de campagne, pour réunir ses amis progressistes de gauche et du centre afin de faire une démonstration de force avant le second tour de dimanche prochain qui déterminera le futur maire de Marseille.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans En bref, Général, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion

Duel télévisuel entre Gaudin et Guérini pour le deuxième tour des municipales de Marseille

guerini-gaudin.jpgAprès d’âpres négociations, les deux candidats à la mairie de Marseille, le maire UMP sortant Jean-Claude Gaudin et son concurrent socialiste, Jean-Noël Guérini, ont finalement accepté  de confronter leur projet lors d’un débat ce mercredi 12 mars, de 18h30 à 20h, sur le plateau de La Chaîne Marseille (LCM) en partenariat avec Europe1 (104.8 FM).

Ce face à face sera organisé « à l’américaine » c’est à dire debout derrière un pupitre. Les deux prétendants à la mairie de Marseille, arrivés au coude-à-coude lors du 1er tour des municipales, répondront aux questions, souvent redoutables, de l’animateur Jean-Pierre Elkabbach.

Poster un commentaire

Classé dans En bref, Général, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion

Marseille-Municipales : Jean-Noël Guérini tient huit meetings « uniques au monde ! »

Jean-Noël Guérini, candidat de gauche à la municipale de Marseille, porté par la vague de sondages qui le sacre vainqueur dans tous les cas de figure, à donné, à quelques heures du 1er tour, une leçon de modernité à son concurrent, le maire sortant UMP, Jean-Claude Gaudin. Ce dernier, lui ayant refusé de tenir langue ouverte sur une grande place publique du centre ville de Marseille, à dû voir rouge devant la réaction pour le moins inédite de son concurrent, de tenir non pas un, mais huit meetings en quelques heures.

Partant du Vieux port il a relié en métro puis en scooter tous les secteurs de Marseille. A chaque étape, le leader socialiste a pu développer devant une presse très fournie, rarement vue sur les rives du Lacydon, les thèmes de son projet pour « Faire Gagner Marseille ». Ce faisant, le patron du Conseil général des Bouches-du-Rhône s’est inscrit devant les télés du monde entier (on notait la présence des chaînes comme la NHK japonaise, CNN américaine, TSR Suisse, BBC britannique…) comme résolument moderne, porteur d’un mouvement de renouveau et d’enthousiasme. D’un mal, le candidat de gauche, a su retourner la situation a son avantage, contrairement au meeting par trop classique et un peu poussif, de Jean-Claude Gaudin au Dôme de Marseille, la veille.

1 commentaire

Classé dans En bref, Général, Ils ont dit, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion, Social, sondages, Transports, Vidéos

Une petite dernière pour la route… Donner des leçons aux enfants alors qu’on ne sait pas écrire !

illettrgrd.gifOn ne résiste pas à la critique, disons l’œil qui pourfend le fond de la forme. Au regard des tracts de l’Ump de Martine Vassal, d’André Maltrait et de tous les candidats Ump marseillais pour les cantonales, on peut lire dans la rubrique : « Plus de générosité pour la solidarité » une volonté salutaire de lutter contre : « l’illétrisme »… avec une grosse faute d’orthographe ! Il manque un « t » à illettrisme ! Pourvu que nos enfants ne l’aient pas lu ! Pas bien, pas bon… zero pointé !

Lire le tract

1 commentaire

Classé dans En bref, Général, Ils ont dit, Municipales 2008

Municipales à Marseille : voir Gaudin en meeting et mourir… d’ennui ! selon l’espion badin

gaudin.jpgChers lecteurs, nous avons reçu ce commentaire en ligne hier. Nous ne résistons pas à l’idée de vous le faire partager plus avant. Ce papier est long, souvent croustillant, pas très objectif et écrit par un confrère journaliste dont nous ignorons absolument l’identité. Il s’identifie avec le pseudo : l’espion badin. Les réserves posées, voilà un texte pris sur le vif, in vivo, loin des commentaires de commentaires. Une tranche d’émotion, réelle, concrète, d’un observateur sur place.
Loin des 5000 personnes annoncées sur le site de campagne de J.-C. Gaudin, la configuration du Dôme était prévu pour 4000 et, foin de pouvoir les remplir, les chiffres objectifs (ligne de sièges occupés avec ajout de personnes debout, croisés par les deux sources d’information, police/organisateurs) donnent un honorable 2350 ce qui est très loin de sa campagne précédente, qui avait rempli le dôme totalement. A noter l’esprit ouvert et démocrate de Jean-Noël Guérini qui a accepté de prêter ses parkings du Conseil général à l’équipe Gaudin, alors même que le maire UMP sortant lui refusait tout lieu dans Marseille pour tenir ses meetings. Deux poids deux mesures, simplement à noter… Comme une sorte de culture ouverte différente. A vous de vous faire votre propre opinion. Nous, nous avons aimé la distance et le ton. Après avoir croisé une dizaine de témoignages de personnes ayant assistés à l’événement, ledit témoignage semble plus que crédible. Enfin, nous avons visionné les images de ce meeting in extenso, elles rejoignent les propos du badin espion… Nous publions !

Par espion badin, Lundi 5 mars au soir… (noir, c’est noir…)

Voir Gaudin et mourir… d’ennui !

Comme un bon petit soldat de la démocratie pluraliste, je me suis rendu au meeting de Gaudin qui se déroulait ce lundi soir, au dôme… Hasard, provocation voire inconscience car cette salle est placée juste au pied du navire bleu du Conseil Général tenu par son challenger, le Président Guérini (qui, rappelons-le, désormais l’emporte dans tous les sondages. Lui en haut et moi dessous. Gare à la sémiologie : d’où je parle, etc… comme diraient les structuralistes… et pourquoi pas les lacaniens… Je dis ça pour les parisiens, car tout cela, les marseillais le savent.

J’y suis allé… Histoire d’entendre les arguments de celles et ceux dont je ne partage pas les engagements. Ça m’arrive parfois : un prurit m’attaque, je veux comprendre ! Il n’y avait pas foule, les gradins du centre étaient remplis jusqu’à la garde mais il restait beaucoup de place à gauche (ça c’était joué) mais à droite aussi. 2 500 personnes au maximum y compris le parterre de VIP, les 303 candidats des places réservées…

Du mal à gagner les tables réservées aux journalistes, les cerbères n’aiment pas qu’on arrive à l’heure juste de la convocation, il y faut montrer patte blanche bien avant… mais bon, au vu de ma carte de presse à jour de cotisations, on finit par me laisser passer. Pas de surprise quant à l’ambiance, c’était celle d’un match de foot, avec des éructations incompréhensibles, des hauts des bas, des grognements porcins, des braiements, la houle, la foule. De temps en temps des coups de trompes. Quelques « Gaudin, Gaudin, on t’aime » tandis qu’on attend que le spectacle commence. Alors que faute de grives, le merle Rocca-Serra drague les journalistes pour assurer avec eux cette connivence qui fait la différence, des jeunes, -des jeunes très ordinaires en fait, mis à part quelques cravateux tout à fait archaïsants- se lancent dans un fébrile « Qui ne saute pas, n’est pas Gaudin » tentant ainsi d’entraîner autour d’eux des beaufs eux aussi si ordinaires qu’ils ne bronchent pas d’un pouce… La génération des frustrés du CPE sans doute, face à des bénéficiaires satisfaits de leur CNE… Au bout d’un moment, faute de combattants, les jeunes laissent tomber. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Economie, En bref, Général, Ils ont dit, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion, Présidentielle 2007, Sécurité, Social, sondages, Transports

Municipales 2008 – Marseille : Guérini conforte son avance dans le fief de Muselier selon un sondage de La Provence

gaudin-guerini.jpgEt de trois ! Après les deux sondages publiés hier donnant le socialiste Guérini vainqueur pour la première fois au 1er et au 2e tour des élections municipales à Marseille contre le maire sortant UMP, Jean-Claude Gaudin (sondage TNS-Sofres Logica pour le Figaro : 51 % pour Guérini au 2e tour, contre 49 % pour Gaudin et L’Ifop-fiducial 40 % pour Guérini, 36 % pour Gaudin au 1er tour). Voilà que La Provence confirme cette tendance dans un sondage TNS-Sofres publié aujourd’hui et annoncé hier soir sur le site Internet de la provence.com.

Selon les intentions de vote aux élections municipales dans les 4e et 5e arrondissements à Marseille, le challenger socialiste Jean-Noël Guérini devancerait son adversaire UMP, Renaud Muselier au premier tour à 40% contre 37,5%. Le premier adjoint du maire sortant se trouverait ainsi devancé par le candidat PS à la mairie de Marseille dans l’un des secteurs clé de la ville. Celui qui fera sûrement l’élection générale à la mairie centrale avec le 1er secteur (1et 7e arr.)

Le Front national, quant à lui, récolterait 9 % des intentions de vote, le MoDem 6,5%, la Ligue communiste révolutionnaire et les Collectifs anti-libéraux 5%. Le Mouvement pour la France et le Centre national des indépendants ainsi que la liste d’Union pour la droite nationale seraient crédités de 0,5% des intentions de vote.

Si le Front National est en mesure de se maintenir au deuxième tour en dépassant les 10%, le 1er adjoint UMP Muselier aura donc fort à faire pour conserver son poste dans une triangulaire généralement favorable à la gauche. Pour l’heure, toujours au second tour, les deux hommes , Muselier et Guérini, sont au coude-à-coude à 50% chacun.

Ces trois sondages, qui vont tous dans le même sens, indiquent donc une tendance nettement favorable au patron du Conseil général des Bouches-du-Rhône et commence à faire trembler les caciques en pace depuis 13 ans à l’hôtel de ville. Jean-Claude Gaudin aurait réunit en urgence son staff aujourd’hui pour organiser la parade. Trop tard ?

2 Commentaires

Classé dans En bref, Général, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion, sondages

Sondage : une dynamique en faveur de la gauche se dessine aux municipales de Marseille selon l’Ifop (26 février 2008)

mrs-lechangement.jpg
Les listes soutenues par le socialiste Jean-Noël Guérini arriveraient en tête au premier tour des municipales à Marseille, devant celles du maire sortant UMP Jean-Claude Gaudin, selon un sondage Ifop-Fiducial, publié il y a quelques minutes par l’agence de presse Reuters.

D’après cette enquête pour Paris Match, les listes de gauche obtiennent 40% des intentions de vote et celles soutenues par la droite 36%. Pour la 1ère fois depuis le début de la campagne, l’Institut de sondage confirme la lame de fond perceptible en faveur des listes « Faire gagner Marseille » de Jean-Noël Guérini qui, en quelques mois, est passé du statut de challenger à celui de possible vainqueur.

Compte tenu de la spécificité du scrutin marseillais, où le maire est élu au suffrage universel indirect, l’Ifop n’a sondé son échantillon qu’en vue du premier tour.

Le rapport de force électoral révèle cependant « une dynamique indéniable en faveur de la gauche, laquelle 25 ans après la dernière élection de Gaston Defferre, serait potentiellement en mesure de reconquérir cette ville symbole », souligne-t-il.

Pour l’institut de sondage, Jean-Claude Gaudin « pâtit sans doute de l’impopularité actuelle du chef de l’Etat et plus localement de la polarisation des Marseillais, quelle que soit leur sensibilité politique, sur la propreté de leur ville (thème prioritaire pour 52% d’entre eux devant l’insécurité) ».

L’autre enseignement de cette enquête concerne le Front national, indique l’Ifop. Avec 11% des intentions de vote, les listes conduites par Stéphane Ravier s’approchent de l’étiage présidentiel de Jean-Marie Le Pen (13,5% le 22 avril 2007 à Marseille) et, surtout, seraient en mesure de se maintenir dans plusieurs secteurs au second tour le 16 mars.

Cette question constitue sans doute l’inconnue majeure de ce scrutin municipal.

Ce sondage a été effectué les 22 et 23 février auprès d’un échantillon de 803 personnes, représentatif de la population de Marseille âgée de 18 ans et plus. (Avec Reuters)

2 Commentaires

Classé dans En bref, Général, Ils ont dit, Municipales 2008, Politique, Pour vous faire votre opinion, Propreté, Sécurité, sondages