Archives de Tag: municipale

Guérini prend son inspiration à Barcelone pour les prochaines municipales de Marseille

Fructueuse et enrichissante. Telle a été, selon lui, la visite à Barcelone, le week-end dernier, de Jean-Noël Guérini, candidat socialiste à la Mairie de Marseille. Reçu avec tous les honneurs par Jordi Hereu, maire de la capitale catalane, qui a salué en lui un homme « politique qui pense une nouvelle vision pour Marseille ». Non sans écorcher son patronyme, le jeune édile a martelé « Monsieur Guérin (sic), c’est la garantie d’une Marseille forte », et de confier, ce qui a stupéfié l’auditoire, que cela faisait plus de 10 ans qu’un responsable politique marseillais ne s’était rendu dans la capitale catalane ! Invraissembable quand on songe à la sempiternelle sentence du maire de Marseille de positionner sa ville comme capitale euroméditerranéenne…

Jean-Noël Guérini souhaitait s’inspirer de l’essor économique de Barcelone pour, à son tour, « Faire gagner Marseille ». Admiratif du développement urbanistique maîtrisé qu’a connu la ville, qui tient aux choix politiques et visionnaires faits il y a 20 ans par le maire de l’époque, Pasqual Maragall, lui aussi socialiste ; c’est surtout la croissance exponentielle de son port qui a concentré l’attention du patron du Département des Bouches-du-Rhône.

Le leader de la gauche marseillaise a pu obtenir plusieurs engagements de son (futur?) homologue catalan comme le renforcement du pôle sud de l’Europe et de l’Arc méditerranéen. « Nous avons échangé des perspectives dans divers domaines, notamment économique, portuaire, culturel et sportif » a-t-il souligné.

Cerise sur le gâteau, Jordi Hereu a prévu de venir à Marseille pour soutenir Jean-Noël Guérini dans sa campagne électorale municipale. Le candidat socialiste est rentré à Marseille heu-reux !

1 commentaire

Classé dans Economie, En bref, Général, Ils ont dit, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Social, Transports, Vidéos

Rocca-Serra en tête du sondage de Bayrou pour la tête de liste MoDem aux municipales de Marseille

Curieuse et insolite a été la réponse de Jacques Rocca-Serra hier soir sur le plateau de LCM. A la question de savoir s’il connaissait les résultats du sondage commandé par François Bayrou pour départager les 3 candidats MoDem de la prochaine élection municipale de Marseille, il répond sans ciller, « non, je ne les connais pas, j’attends que François Bayrou me les donne. »

Dubitative, la journaliste qui les connaît déjà tente, avec le sourire moqueur du genre vous vous foutez de moi non ?, traduit par un timide, « vous n’avez pas une petite idée? », le patron de l’UDF 13, flegmatique, tranche « pas d’idée du tout et je ne veux pas le savoir… mais le bon sens paraît le dire de lui-même… »

Cette insistance à nier l’évidence est révélatrice du positionnement presque intenable de Jacques Rocca-Serra. L’homme est rôdé à l’exercice depuis des décennies. Il a appartenu à toutes les majorités municipales depuis l’après-guerre, de gauche comme de droite : Defferre, Vigouroux et Gaudin. L’ancien Sénateur incarne sans nul doute « l’ouverture » à lui tout seul, non sans talents, il en faut d’ailleurs beaucoup pour s’adapter avec un tel brio aux alternances politiques locales, ce qui confine, chez lui, au grand art.

Indépendant au 1er tour, soutien de Gaudin au second !
Devançant de peu ses adversaires et néanmoins collègues du MoDem, J.-L. Benhamias et M. Boualem, il se proclame candidat bayrouiste. Mais comment pourra-t-il honorablement proposer aux électeurs l’indépendance du Modem alors qu’il est adjoint au maire de Jean-Claude Gaudin, chargé des relations internationales, du transport et de la Maison de l’artisanat? A ce niveau-là il ne s’agit plus de girouette, mais d’acharnement thérapeutique ! D’autant plus qu’il ne cache pas son intention de soutenir le candidat Ump au second tour. Un grand écart difficile à soutenir pour les nouvelles recrues du MoDem. Dans l’exercice de la langue de bois, il a donné hier soir sur LCM, un exemple d’une virtuosité rarement atteinte (cf vidéo).

Son challenger, le député européen Jean-Luc Benhamias fulmine et évoque déjà des primaires. Rien n’est joué donc. D’autant que le trublion ex-vert est membre de la commission nationale d’investiture du MoDem aux côtés de François Bayrou. Ce dernier viendra opportunément tenter de démêler l’écheveau centriste lundi prochain à Marseille… La fin du grand écart ?

2 Commentaires

Classé dans Général, Ils ont dit, Municipales 2008, Politique, sondages, Vidéos

Guérini se lance officiellement pour les municipales de Marseille

mennucci.jpgCa y est. Guérini semble fin prêt. Gonflé à bloc, il va inaugurer son local de campagne aux prochaines municipales de Marseille, sis au 11 place du 4 septembre, dans le 7ème arrondissement, le 16 septembre à 18h00. Ledit local, déjà appelé « La ruche » a porté chance au candidat Vauzelle à la région, un poil moins au tonitruant Patrick Mennucci (photo de l’article), l’idole des plateaux télés, depuis que son livre « Ma candidate » (Albin Michel), se vend comme des petits pains, (2ème édition à ce que l’on sait, soit quelques 40 000 exemplaires…).

Celui qui a loupé de près l’élection législative (248 voix) a toujours pris tous les risques, même celui d’avoir brigué le poste du charismatique Guy Hermier, contre l’avis du patron socialiste local : Jean-Noël Guérini. Depuis, les choses sont rentrées dans l’ordre au point où le trublion est devenu le directeur de campagne de… Jean-Noël Guérini ! (après avoir été celui- adjoint- de Ségolène Royal pendant la dernière présidentielle).

Soyons clairs, pour nos chers lecteurs, nous ne manquerons pas de couvrir la campagne de Jean-Claude Gaudin lorsqu’elle émergera… Ce n’est toujours pas le cas (ce que nous comprenons en termes stratégiques, le maire en place ne doit pas travailler sa notoriété, elle est naturellement acquise…) et, Dieu merci, le CSA ne contrôle pas le net… Nous avons vainement tenté de trouver un site UMP 13… Google sèche, tout comme nous…

1 commentaire

Classé dans Général, Municipales 2008, Politique