Archives de Tag: PAM

Municipales 2008 – Marseille: La Provence roule-t-elle pour Jean-Claude Gaudin ?

laprovence.jpgA chaque jour suffit sa peine… La Provence est-elle devenu le journal de campagne de Jean-Claude Gaudin? La question mérite d’être posée… Le maire de Marseille, tout le prouve, n’est pas encore entré en campagne, que La Provence diffuse depuis ces derniers jours des infographies mirifiques, des plans merveilleux sur la comète d’une ville sans argent, perdue à l’aune d’un leader encore en mode pianissimo…

On sait le jeu des achats d’espaces publicitaires qui contrôle un média devenu propriété d’un grand groupe financier français, Lagardère pour ne pas le nommer. Ledit groupe, souhaite certes se désengager du titre, pas assez productif selon lui, mais toute la presse régionale lui appartient encore (La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin), et l’on connait sa proximité avec le Président de la République et le baron local, vice-président en charge des investitures nationales du parti présidentiel, l’Ump, maire de Marseille – quelques heures par semaine – et en campagne pour la Présidence du Sénat : Jean-Claude Gaudin.

Plus localement, l’engagement favorable de La Provence pour l’édile Marseillais est aussi le résultat de l’improbable fusion de deux titres incompatibles de l’après Defferre, Le Provençal et Le Mériodional, avec tous les soupçons de gauche et de droite que ce clivage continue de perpétrer entre les journalistes, la rédaction et les propriétaires du titre. Peu à peu, les anciens du Provençal disparaissent et la ligne éditoriale s’en ressent.

Comme lecteur, il est insupportable de laisser croire et de laisser faire croire, à 4 mois des élections que le Port de Marseille deviendra la plate-forme des croisières mondiales et, qu’aujourd’hui même dans les colonnes de La Provence, 100 000 m² de surfaces commerciales vont être ouvertes, alors que 27 % des Marseillais vivent en dessous du seuil de pauvreté, que 49% des marseillais ne payent pas l’impôt sur le revenu et que Marseille compte toujours 5 % de chômage supplémentaire par rapport à la moyenne nationale. Mensonges par omission, par faiblesse, par oubli du métier?

Là, me vient en mémoire ce célèbre vers de Corneille : « il faut bonne mémoire après qu’on a menti… » Quelle est la responsabilité journalistique, la vérité ou la soupe?

Que La Provence relaye l’info des projets du maire, c’est naturel et bien normal. Mais où est l’analyse? La mise en garde, celle qui aide à penser? celle qui permet à chacun de se forger sa propre opinion ? Celle qui met en perspective, relativise, argumente ? Dieu que la Presse quotidienne est pauvre de sens avec autant de talents…

Ainsi, La Provence continue à diffuser, quotidiennement désormais, les projets « titanesques » de J.-C. Gaudin, alors qu’il ne s’agit que de fonds de dossiers, souvent usés et sans financements, comme le ferait un sanglier avant la terrine… L’oie avant d’être gavée…

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Economie, Général, Ils ont dit, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Social

Marseille – municipales 2008 : Mennucci répond à l’opération de communication de Gaudin sur le port

Les Marseillais devront s’y habituer. Face à une presse locale qui semble avoir choisi son camp politique, le parti socialiste est obligé de hausser le ton pour se faire entendre. Aussi Patrick Mennucci, président du groupe socialiste à la mairie de Marseille, a-t-il dû pousser la voix, ce qu’il fait assez naturellement, pour se faire entendre sur les projets titanesques de Gaudin dont nous vous avons parlé hier. « Les annonces de Gaudin ne sont pas crédibles », déclare-t-il dans La Provence, qui a finalement concédé à lui ouvrir ses colonnes.

Pour le directeur de campagne de Jean-Noël Guérini, candidat à la Mairie de Marseille, le projet d’avant-port de croisières à la Joliette est « une affaire de cornecul. Ça coûterait 300 millions d’euros, qui va payer ? L’Etat qui n’a donné au port que 80 millions en 10 ans ? La Ville ? Un privé, mais qui ? ». Patrick Mennucci ne croit pas à la vocation touristique unilatérale de Marseille.

La mairie actuelle mise sur le « tout tourisme », mais attention, « car derrière la Bonne Mère, nous n’avons pas les pyramides d’Egypte pour attirer des millions de touristes ». Mennucci rappelle que, contrairement aux apparences, Gaudin n’est pas « le patron du port ». Jean-Noël Guérini devrait faire des propositions à la mi-décembre sur une relance des activités industrielles sur le port.

1 commentaire

Classé dans Economie, En bref, Général, Ils ont dit, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Vidéos

Le Port autonome, premier enjeu de Gaudin dans les municipales de Marseille

Ca y est, Jean-Claude Gaudin entre en campagne ! Certes, du haut de son pupitre municipal, mine de rien, mais certain d’être relayé par une Presse locale, dont le papier du jour dans La Provence était confondant : « les 5 projets titanesques de Gaudin pour le littoral ». Foin de la restitution des faits, nous lisions un programme infographique, en effet titanesque, et si peu crédible, au-delà des bonnes intentions. Pourquoi? Question de crédits, financiers s’entend. Dieu merci, l’édito d’humeur de l’excellent Philippe Schmidt le résumait à lui seul : « Le tableau des promesses électorales scintille un peu plus chaque jour. »

Soyons honnêtes, nous l’avons promis à nos bientôt 20 000 lecteurs, le tableau proposé est séduisant. Nouvelle digue permettant l’accès aux bateaux de croisière de plus de 300 mètres de long de pouvoir mouiller à deux encablures du Vieux Port, ce qui génèrerait, selon la mairie, plus d’un million de croisiéristes à l’aune 2011 : excellente idée !

Le grand centre des Congrès, appelé de ses voeux par Jean-Noël Guérini, le challenger socialiste et Patron du « fortuné » Département des Bouches-du-Rhône, trouverait réponse au môle d’Arenc, simplement rebaptisé « Grand Palais des événements » : récupération des idées fraîches de l’opposition…, de bonne guerre.

Déplacement du « hub » inter-échanges de trafic Maghreb-Europe/Corse au môle Léon Gourret, et surtout, l’extension du port de plaisance de l’Estaque (2000 anneaux de plus), nécessaire, de l’avis commun.

Ce n’est pas fini.. bien sûr… à 4 mois des élections, on peut aisément en rajouter : la Cité des sciences et son aquarium, sur les anciennes Friches du haut de l’Estaque, dans une ville qui est si ruinée qu’elle n’a plus l’oxygène d’un projet, si ce n’est celle d’un Palais de la glisse dont on ne finit pas de questionner l’opportunité.

Que de projets, que d’intentions, d’ailleurs pas si mauvaises, à la veille des élections municipales… Ce que nous retenons, c’est cette obsession du calendrier, cette absolue maîtrise du temps, la meilleure arme du subterfuge, sous-prétexte de bonhommie.

Demain, nous reviendrons, de manière plus approfondie, avec des sources et des arguments, à l’aune d’experts connaissant le sujet, sur ces questions. Pour vous informer, vous dire quelle est notre vision des choses.

A demain, donc…

1 commentaire

Classé dans Economie, Général, Ils ont dit, Les grands projets, Municipales 2008, Politique, Transports